Action Télécom

Facebook, Instagram, WhatsApp et Messenger : une panne mondiale inédite

Facebook, Instagram, WhatsApp et Messenger ont recommencé à fonctionner

Facebook, Instagram, WhatsApp et Messenger ont recommencé à fonctionner, lundi 4 octobre en fin de soirée, après plus de six heures de panne. Un incident sans précédent pour le groupe californien. Cette situation conduit à un déluge de plaintes sur les réseaux sociaux, mais aussi de moqueries. Des millions, voire des milliards, d’utilisateurs de Facebook, d’Instagram et des applications de messagerie Messenger et WhatsApp n’ont plus eu accès à leurs services lundi octobre entre 18 heures et minuit, heure française.

 

Les causes de la panne mondiale de Facebook

Le communiqué de Facebook

Facebook a publié un communiqué apportant quelques éléments sur l’origine de la panne, qui n'est pas due à un piratage mais à un "changement de configuration défectueux" au niveau du réseau permettant à ses serveurs de communiquer entre eux. Ce problème a "aussi affecté beaucoup des outils internes et des systèmes que nous utilisons", ce qui a compliqué "les tentatives pour diagnostiquer rapidement et résoudre le problème", a ajouté le groupe.

Un danger pour les données des utilisateurs de facebook ?

A la suite de cette panne, les utilisateurs craignent un vol de données. Cependant, Facebook affirme dans son communiqué qu'aucun élément ne permet de penser "que des données d'utilisateurs n'aient été compromises" lors de cet incident qui a duré près de sept heures.

Une panne sans précédent 

Le site Downdetector, qui suit les pannes des services numériques, a identifié celle du géant des réseaux sociaux comme "la plus importante qu'il ait jamais observée". Il dit avoir reçu plus de 50 000 rapports d’incidents et estime que "des milliards d'utilisateurs ont été affectés". Facebook présente dans son communiqué ses excuses à "toutes les personnes et entreprises à travers le monde qui dépendent de nous" pour leurs activités.

La réputation de Facebook remise en cause

Cette panne survient alors que la plateforme aux près de 3 milliards d'utilisateurs mensuels traverse l'une des pires crises sur sa réputation depuis deux semaines, à cause de révélations d'une lanceuse d'alerte. Ancienne ingénieure cheffe de produit au sein de l'entreprise, Frances Haugen a fait fuiter de nombreux documents internes, notamment au Wall Street Journal, et a accusé le groupe de "[choisir] le profit plutôt que la sûreté" de ses utilisateurs, dans un entretien diffusé par la chaîne américaine CBS dimanche.